Après avoir obtenu le diplôme de concertiste à la Schola Cantorum Basiliensis en musique médiévale et Renaissance en 1995, Christophe Delisgnes participe, en tant qu'organettiste, au succès de Mala Punica. Sa discographie comprend trente-cinq réalisations saluées unanimement par la critique, notamment son récital "Les Maîtres de l'organetto florentin" publié chez Ricercar et désigné disque de l'année par le quotidien "Le Monde". Très impliqué dans le mouvement de redécouverte des musiques anciennes, Christophe a joué avec des ensembles reconnus comme la Convivencia, Diabolus in Musica, Amadis, Trob'Art, Syntagma, Les Jardins de Courtoisie, le Voir-dit et la Compagnie Orion. Ces divers projets l'ont amené à se produire dans les grands festivals européens : Festival de Wallonie, Festival van Vlaaderen, Musica Infrequente de Madrid, Saintes, Festival d'Ile-de-France, Lanvellec, Toulouse les orgues, Musica Antiqua Radio Bremen, Tage alter Music de Herne, Musicometa de Rome, Cantar lontano d'Ancona, Les Prieurales de Graville, Offenes Palais à Dresden, Femas Sevilla. 

Parallèlement à son activité d'artiste, Christophe Deslignes enseigne l'organetto, l'orgue médiéval, la flûte à bec, la musique d'ensemble, la danse médiévale et l'improvisation à la Fondation Royaumont, aux CNR de Toulouse et Belfort, au CNSMD de Lyon, en milieu associatif, socio-éducatif, académique et scolaire ainsi qu'à Saint-Bris-le-Vineux et Sulniax. Il intervient depuis 2004 au Musée de la Musique à Paris et interview en pédiatrie auprès de l'Institut Curie depuis 2013.